Un tomographe par émission de positons (TEP) à l'Institut Bergonié début 2008

16 août 2010

Un tomographe par émission de positons (TEP) à l'Institut Bergonié début 2008

Un tomographe par émission de positons (TEP) à l'Institut Bergonié début 2008

Le service de médecine nucléaire de l'Institut Bergonié ouvrira ses portes au printemps 2008. Un TEP-TDM dernière génération sera implanté. Les choix technologiques de l'Institut se sont portés sur la précision de la caméra, sa robustesse, son ergonomie ainsi que ces avancés en matière de radioprotection. Tout en conservant une détection optimale des lésions, la dose injectée au patient pourra être diminuée jusqu'à 50%, comparativement à la génération précédente, permettant une moindre irradiation du patient et du personnel de médecine nucléaire.
Cette nouvelle technologie permet, entre autres, de rechercher des zones de récidives occultes, suspectées devant une augmentation des marqueurs sériques ou de rechercher la lésion cancéreuse primitive lorsqu'elle n'est pas retrouvée en imagerie conventionnelle.

Contact : Gérald CARMONA
Communication, Dons et Legs
Tel : 05 56 33 33 70
Courriel : bergonie@bordeaux.unicancer.fr

  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Share
  • Rss

Rechercher

Dans l’annuaire FHF

Vous recherchez :

* Renseignez au moins un des deux
  champs pour lancer la recherche.

Sur la carte

carte_france