L’hôpital Louis-Mourier se dote d’un ostéodensitomètre et ouvre un centre de dépistage et d’évaluation de la fragilité osseuse, dispositif unique à l’

11 décembre 2019

L’hôpital Louis-Mourier se dote d’un ostéodensitomètre et ouvre un centre de dépistage et d’évaluation de la fragilité osseuse, dispositif unique à l’

Ouvert en septembre 2019, le nouveau centre de dépistage et d’évaluation de la fragilité osseuse de l’hôpital Louis-Mourier coordonné par des médecins gériatres en lien avec les radiologues vise à diminuer l’incidence des fractures ostéoporotiques et à maintenir l’autonomie des personnes qui habitent le territoire.

Associé au centre, l’ostéodensitomètre est l’examen de référence utilisé dans le diagnostic et la prise en charge de l’ostéoporose, pathologie chronique invalidante qui se traduit par une diminution de la densité osseuse, des ostéopathies fragilisantes mais aussi des troubles du comportement alimentaire que ce soit les anorexies ou l’obésité.

Le centre de dépistage et d’évaluation de la fragilité osseuse de l’hôpital Louis-Mourier AP-HP, est dédié à la prévention de la survenue des fractures ostéoporotiques et de la perte musculaire liée au vieillissement. Les fractures sont responsables d’une surmortalité et d’une entrée dans la dépendance. Elles surviennent le plus souvent après une chute anodine. Le risque de fracture augmente avec l’âge et les comorbidités. Or, les données actuelles montrent qu’à un an d’une fracture sévère, moins de 15% des patients ont bénéficié d’un traitement.

L’association d’une évaluation de la fragilité en hôpital de jour et d’une mesure densitométrique est unique à l’AP-HP. Le centre a été pensé par les équipes selon trois circuits de soins, organisés en fonction des besoins des patients.

> La consultation d’évaluation du risque fracturaire s’adresse aux patients ayant des antécédents de fracture ou une pathologie ou un traitement pouvant fragiliser l’os. Elle permet le diagnostic, le suivi et la prise en charge thérapeutique des patients du territoire.

> L’hôpital de jour fragilité musculo-squelettique cherche à promouvoir le bien-vieillir et limiter la dépendance. Il a pour mission la détection des patients fragiles ou à risque de chute du territoire ainsi que l’évaluation des plus de 60 ans en affection de longue durée (ALD) pouvant bénéficier de prescription de sport/santé. Accueilli le matin, le patient effectue un bilan diététique, sportif, densitométrique (composition corporelle/densité osseuse) et médical.

> Enfin, la réalisation isolée d’examens permet de répondre à un besoin du territoire pour les patients à risque d’ostéoporose ou pour la prise en charge de leur obésité.

L’ostéodensitométrie est un examen très peu irradiant. Utilisant des rayons X, il permet d’obtenir une mesure de la densité osseuse ainsi qu’une mesure de la composition corporelle permettant d’analyser la répartition entre masse grasse et masse maigre.
Cette nouvelle activité est le fruit de la collaboration de l’ensemble des acteurs de l’hôpital Louis-Mourier AP-HP, elle réunit une équipe pluridisciplinaire et pluri-professionnelle.

L’activité s’intègre pleinement au sein de l’hôpital et s’adresse à l’ensemble du territoire. S’appuyant sur l’expertise locale en pathologie osseuse métabolique, l’ouverture de ce centre et de la nouvelle activité d’ostéodensitométrie contribuent largement à améliorer l’offre de soins.

  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Share
  • Rss

Rechercher

Dans l’annuaire FHF

Vous recherchez :

* Renseignez au moins un des deux
  champs pour lancer la recherche.

Sur la carte

carte_france