Saint-Maurice : les animaux prennent leurs quartiers à l’hôpital

03 juin 2019

Saint-Maurice : les animaux prennent leurs quartiers à l’hôpital

D’ici l’été, les patients des Hôpitaux de Saint-Maurice vont bénéficier d’ateliers de médiation animale animés par l’association Anes en ville. Les animaux de l’association contribuent également à l’entretien du parc hospitalier.

Saint-Maurice : les animaux prennent leurs quartiers à l’hôpital

La médiation thérapeutique animale

Anes, moutons et poneys sont déjà familiarisés avec le site des Hôpitaux de Saint-Maurice. L’association Anes en ville travaille, en effet, depuis quelques mois, à l’aménagement d’un espace extérieur de 10 250 m² dédié aux médiations animales sous le regard curieux des professionnels, des patients et des riverains.
Cet espace sera, à terme, composé d’une zone d’accueil et de « pré-contact », d’un espace clôturé dédié aux équidés, d’une zone de « contact » (lieu où se dérouleront les ateliers de médiation animale) et d’un jardin comprenant potager et arbres fruitiers.
Cet espace est sur le point d’accueillir les premiers services de soins, parmi lesquels des unités de gériatrie, de psychiatrie, et de soins de suite et réadaptation enfant.
Les séances de médiation animale viennent en complément des soins et des autres médiations thérapeutiques proposées aux patients dans le cadre de leur prise en charge. Elles se dérouleront en petits groupes de 4 personnes maximum, ou de manière individualisée, et seront animés par quatre membres de l’association formés, accompagnés de soignants de l’hôpital.

Dans le cadre d’une relation de confiance et de respect entre l’animal et le patient, la médiation animale permet en effet de travailler sur différents objectifs en fonction des besoins : sensoriel (toucher, odorat, vue, ouïe), cognitif, socialisation/relationnel/communication, motricité/psychomotricité, autonomie, affectif, récréatif, apaisement/ relaxation.

L’éco-pâturage

Avec un parc de plus de 30 hectares, les Hôpitaux de Saint-Maurice disposent d’espaces verts exceptionnels aux portes de Paris. Cela représente un vrai plus pour le bien-être des patients et du personnel, mais aussi de lourdes contraintes d’entretien. C’est pourquoi, le partenariat qui lie les Hôpitaux de Saint-Maurice et l’association, prévoit également la création d’une zone d’éco-pâturage d’un hectare et demi. Elle accueille d’ores et déjà régulièrement ânes et poneys.


Par la suite …

Anes en ville ne manque pas de projets et envisage d’installer de nouveaux pensionnaires sur le site des Hôpitaux de Saint-Maurice.
L’association a, notamment, rénové un bassin dans l’espace de médiation animale et vient d’y introduire des Ides Mélanotes. Elle va également accueillir des poules pour la médiation, des ruches gérées par un apiculteur pour contribuer à la sauvegarde de la biodiversité, et quelques hérissons dans le cadre d’un programme de réadaptation à la vie sauvage en partenariat avec l’Ecole Vétérinaire de Maisons-Alfort.

Les Hôpitaux de Saint-Maurice aimeraient également mettre en place avec l’association des groupes « loisirs/ pédagogie » de 20 participants dédiés au bien-être des patients, sans objectif thérapeutique.



A propos de l’association Anes en ville

Basée dans l’enceinte du Fort de Charenton à Maisons-Alfort (Commandement Ile-de-France de la Gendarmerie) depuis 2015, l’association est née suite au constat que certains grands animaux tels que les ânes n'avaient plus leur place dans les grandes villes. Elle a pour objectif le développement des contacts de l'homme avec la race asine, notamment par l'étude de l'animal, le contact direct par la promenade, l'accompagnement et la fourniture de moyens aux praticiens dans le cadre de la zoothérapie. Elle s’occupe de la pension, l'élevage, la mise en pâture, et de tout ce qui accompagne le bien-être de l'animal afin de lui assurer une existence digne en toute quiétude.
L'association, présidée par Judith Rannou, est composée d'une vingtaine de membres aux compétences variées : psychologues, zoothérapeutes, vétérinaires, enseignants, botanistes, selliers, infirmiers, administratifs, dirigeants...
Elle s’occupe actuellement de plus d’une cinquantaine d’animaux (ânes, poneys, moutons, chiens, poules et même poissons) dont certains sont amenés à se déplacer entre les différents sites où intervient l’association.
Elle développe activement ses partenariats et travaille notamment avec la Compagnie Républicaine de Sécurité (CRS8) et le RAID à Bièvre, le lycée Eugène Delacroix de Maisons-Alfort et plus récemment avec la Mairie de Saint-Maurice dans le cadre de la préparation d’un jardin partagé pour les mauriciens sur un terrain mis à disposition de la Ville par les Hôpitaux de Saint-Maurice. Le partenariat avec les Hôpitaux de Saint-Maurice a été signé fin 2018 et comprend la mise en place d’un espace de médiation animale pour les patients, ainsi que la création d’une zone d’éco-pâturage dans le parc.
En savoir plus : www.anesenville.fr




A propos des Hôpitaux de Saint-Maurice

Les Hôpitaux de Saint-Maurice (HSM) sont un acteur hospitalier important de l’Est parisien. Ils sont issus du regroupement de l’Hôpital Esquirol et de l’Hôpital National de Saint-Maurice en 2011. Ils sont établissement support du GHT* 94 Nord composé avec le Centre Hospitalier Les Murets de la Queue-en-Brie.

Les Hôpitaux de Saint-Maurice sont spécialisés :
• en soins de suite et réadaptation pour les adultes et les enfants (filières neurologique, locomoteur et gériatrique),
• en traitement de l’insuffisance rénale chronique,
• en gynécologie, obstétrique et néonatologie,
• en psychiatrie adulte et en pédopsychiatrie pour les populations du centre-Est de Paris (1er, 2e, 3e, 4e, 11e et 12e arrondissements) et d’une quinzaine de villes du Val-de-Marne.

Les HSM disposent de 877 lits et places, et de 20 postes de dialyse.
Chaque année, plus de 26 000 personnes sont hospitalisées dans ses unités (tous modes d’hospitalisation confondus) et ses équipes assurent plus de 50 000 consultations externes.
* GHT : Groupement Hospitalier de Territoire

Contact : Sandrine BARBIER-BODEAU
Service Communication
Tel : 01 43 96 60 37
Courriel : Sandrine.BARBIERBODEAU@ght94n.fr

  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Share
  • Rss

Rechercher

Dans l’annuaire FHF

Vous recherchez :

* Renseignez au moins un des deux
  champs pour lancer la recherche.

Sur la carte

carte_france