Innovation pour le traitement du cancer en Picardie

15 mai 2018

Innovation pour le traitement du cancer en Picardie

Innovation pour le traitement du cancer en Picardie

Le CHU Amiens-Picardie vient d’inaugurer, en janvier 2018, deux nouveaux équipements plus efficaces pour le diagnostic et le traitement des cancers.
Ces équipements appuient ainsi les avancées scientifiques et expertises des professionnels du CHU Amiens-Picardie, pôle de référence régional de lutte contre le cancer.

Les patients peuvent bénéficier de nouvelles prises en charge grâce à une technologie innovante d’imagerie en médecine nucléaire, toujours plus précise et moins irradiante (TEP Scan nouvelle génération, 1er en CHU exclusivement) et d’un équipement de radiothérapie stéréotaxique de dernière génération (3è Cyberknife® en CHU, 14e en France et 400e dans le monde).

Le TEP-Scan, nouvelle génération est une technique d’imagerie toujours plus précise et moins irradiante

Ce nouvel équipement de Tomographie à Emission de Positons (TEP) de technologie totalement numérique, est nettement plus sensible (donc : examens plus rapides [les examens proposés sont plus courts (un examen corps entier en 15 minutes) et moins irradiants [40% de réduction de dose radioactive pour le patient. Il offre une qualité d’image supérieure (pour un meilleur diagnostic ou bilan d’extension en cancérologie).

Cette méthode d'imagerie médicale pratiquée par les spécialistes en médecine nucléaire permet de mesurer en trois dimensions l’activité métabolique d'un organe grâce aux émissions produites par à partir des positons issus d'un produit radioactif injecté (glucose marqué au Fluor 18 le plus souvent).
Il offre des nouvelles perspectives de prise en charge notamment en cancérologie, mais aussi pour la recherche en santé.

Le Cyberknife®, une nouvelle technique de traitement pour les petites lésions

Le service de radiothérapie du CHU Amiens-Picardie propose ce traitement depuis fin 2016. Le Cyberknife® permet de prendre en charge des tumeurs localisées ou à un stade précoce généralement en une à 5 séances (au lieu de 10 à 30 séances traditionnellement) avec une efficacité redoutable et une excellente tolérance.
Cette nouvelle solution de radiothérapie stéréotaxique proposée aux patients, permet avec une précision infra millimétrique, de mieux cibler les petites et moyennes lésions, cancéreuses ou non, intra et extra crâniennes, mobiles et non mobiles.
Les indications de départ concernent les tumeurs cérébrales et rachidiennes, puis seront étendues à des organes en mouvement (foie, poumon) puisque l’appareil dispose d’un système permettant une irradiation asservie à la respiration (suivant le rythme de respiration du patient).
La prise en charge des patients repose sur une concertation pluridisciplinaire : cancérologues, radiothérapeutes, neurochirurgiens, radiologues, médecins spécialistes d’organes, physiciens médicaux et manipulateurs en électroradiologie.

  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Share
  • Rss

Rechercher

Dans l’annuaire FHF

Vous recherchez :

* Renseignez au moins un des deux
  champs pour lancer la recherche.

Sur la carte

carte_france