Première mondiale en chirurgie pédiatrique orthopédique mise au point grâce à la simulation en santé

11 mai 2018

Première mondiale en chirurgie pédiatrique orthopédique mise au point grâce à la simulation en santé

Les services de chirurgie infantile et de neurochirurgie ont réalisé avec succès le 28 septembre 2017 une chirurgie robotisée sur la colonne vertébrale d’un enfant à partir d’exercices de simulation intégrale sur impression 3D avec SimUSanté®

Première mondiale en chirurgie pédiatrique orthopédique mise au point grâce à la simulation en santé

Le service de chirurgie infantile du CHU Amiens-Picardie avait préparé de longue date et répété en simulation cette première mondiale réalisée le jeudi 28 septembre 2017.

La collaboration du Dr François DEROUSSEN, chirurgien orthopédique pédiatrique à l’origine de ce projet, du Professeur Richard GOURON, chef de service de chirurgie infantile et du Dr Michel LEFRANC, neurochirurgien et de l’équipe d’anesthésie, a permis la mise en place de vis ilio-sacrées par chirurgie mini-invasive robotisée sur un enfant de 6 ans, fragile, souffrant d’une scoliose grave évolutive.

L’objectif de l’opération était de rendre la station assise à ce jeune garçon, atteint d’une amyotrophie spinale infantile (maladie avec faiblesse musculaire et hypotonie majeure, due à la dégénérescence des motoneurones antérieurs de la moelle épinière).
La partie basse du montage des tiges distractives pour corriger sa scoliose, a été réalisée à un endroit plus distal au niveau du bassin et du sacrum. Cette fixation plus solide est reconnue comme donnant meilleure correction de l’obliquité du bassin ; elle évite de bloquer certaines vertèbres qui peuvent encore grandir.

Cette chirurgie robotisée préparée depuis 1 an a été intégralement répétée dans le centre de simulation SimUsanté® : une première mondiale également possible grâce aux outils innovants disponibles au CHU Amiens-Picardie. L’impression 3D de la colonne vertébrale de l’enfant intégrée à un mannequin a permis aux équipes de préparer au mieux dans le bloc opératoire simulé équipé d’un robot dédié. La préconisation de la Haute Autorité de Santé « Jamais la première fois sur le patient », a été appliquée pour une sécurité et un confort de prise en charge optimal pour ce jeune patient. La simulation est ainsi venue en appui aux médecins expérimentés, leur permettant de s’entrainer à une nouvelle technique chirurgicale.

Le succès de cette double première mondiale permet à l’enfant d’améliorer son confort de vie, sa vie sociale et le prévenir de complications multiples d’une scoliose grave (respiratoires, digestives, cutanées..) et des complications de décubitus.

L’enfant est à ce jour en bonne santé et en convalescence en service MPR. La position assise qui ne lui était plus accessible l’est à nouveau.

  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Share
  • Rss

Rechercher

Dans l’annuaire FHF

Vous recherchez :

* Renseignez au moins un des deux
  champs pour lancer la recherche.

Sur la carte

carte_france