L’ETABLISSEMENT PUBLIC DE SANTE MENTALE DE LA VALLEE DE L’ARVE (HAUTE-SAVOIE) SE DOTE D’UN NOUVEAU PROJET D’ETABLISSEMENT

28 juillet 2017

L’ETABLISSEMENT PUBLIC DE SANTE MENTALE DE LA VALLEE DE L’ARVE (HAUTE-SAVOIE) SE DOTE D’UN NOUVEAU PROJET D’ETABLISSEMENT

Elaboré pour la période 2017-2021, ce nouveau Projet d’Etablissement, rédigé avec l’aide du CNEH (Centre National des Etudes Hospitalières), souhaite consolider l’ancrage territorial de l’EPSM de la Vallée de l’Arve, seul établissement public du département exclusivement dédié aux pathologies liées à la santé mentale, comme structure référente de la Haute-Savoie.

L’ETABLISSEMENT PUBLIC DE SANTE MENTALE DE LA VALLEE DE L’ARVE (HAUTE-SAVOIE) SE DOTE D’UN NOUVEAU PROJET D’ETABLISSEMENT

A cette fin, s’articulant autour du projet médical et de prise en charge des patients, le document est structuré en sept volets, pour certains classiques (projets social, qualité-gestion des risques, financier, du système d’information hospitalière), pour d’autres plus novateurs. C’est le cas des projets managérial, culture et animation et particulièrement celui des usagers. Il est en effet apparu comme incontournable et logique de donner la parole aux représentants des usagers au sein d’un projet d’abord destiné à améliorer la prise en charge globale des patients de l’établissement.
Les principaux axes stratégiques ont été définis sur la base d’une analyse de l’existant sans concession menée en concertation avec les acteurs internes mais également les partenaires institutionnels de l’EPSM, laquelle a permis d’envisager des mesures extrêmement concrètes synthétisées dans le tableau ci-dessous.
Porté par l’ensemble de la communauté hospitalière, ce nouveau Projet d’Etablissement va notamment permettre de relever les principaux défis qui s’annoncent dans les prochaines années : forte augmentation de la démographie du Département, diminution des ressources médico-soignantes dans un contexte frontalier franco-suisse fragilisant, insuffisance de places dans les structures d’aval, précarisation de la population accueillie, impact des dispositions réglementaires concernant les Groupements Hospitaliers de Territoires (GHT) et les Communautés Psychiatriques de Territoires (CPT), évolution vers un accroissement du poids de l’extra-hospitalier, volonté de diminuer le volume des hospitalisations sous contrainte et stagnation des dotations annuelles de financement (DAF).
D’ici 2021, l’EPSM de la Vallée de l’Arve souhaite, par la concrétisation des actions de son Projet d’Etablissement, franchir un palier lui permettant d’entrer de plain-pied dans un exercice de la santé mentale donnant la possibilité aux patients de co-construire leur projet de soins, respectant leurs droits et mettant en place des alternatives durables à l’hospitalisation complète.

  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Share
  • Rss

Rechercher

Dans l’annuaire FHF

Vous recherchez :

* Renseignez au moins un des deux
  champs pour lancer la recherche.

Sur la carte

carte_france